Assassin
Note mon nom sur ta liste
Le futur que nous réserve-t-il ?
L'homicide volontaire
Touche d'espoir

Casey
Libérez la bête

Iris & Arm
Les courants forts

Kamasoundtracks
Soul'Sodium

La Caution
Les rues électriques
Asphalte Hurlante
Crash Test
Peine de maures
Arc-en-ciel pour daltoniens

L'Armée des 12
Cadavre exquis

La Rumeur
Le poison d'avril
Le franc-tireur
Le bavar et le paria
L'ombre sur la mesure
Regain de tension
Du coeur à l'outrage

Olympe Mountain
La montagne ça vous gagne

Oxmo Puccino
Opéra puccino
L'amour est mort
Le cactus de Sibérie
Le Lipopette Bar

Psykick Lyrikah
Derrière moi

Sept
Amnésie

Sept & Lartizan
Le jeu du pendu

Soklak
1977
Maow Airlines

Opéra Puccino

1. Visions de vie
2. Black Mafioso
3. Hitman
4. Qui peut le nier ?
5. Peur noire
6. L'enfant seul
7. Alias Jon Smoke
8. Peu de gens le savent
9. Amour et jalousie
10. 24 heures à vivre
11. Sacré samedi soir
12. Le jour où tu partiras
13. Sortilège
14. Black Cyrano de Bergerac
15. Mensongeur
16. La lettre
17. La loi du point final
18. Mourir 1000 fois

 

Visions de vie
(Oxmo Puccino / E. Sean - DJ Mars)

Pour naître de ma mère j'ai pas attendu l'autre
Moi je suis ma propre poutre
Je me soutiens seul, rien à foutre
Peu de liens noués,
Noël, jour de l'an, je m'en fous
J'ai pas de clan jamais ivre, esprit jamais flou
J'y grandis, la rue t'y apprends les dures lois
Tu vois un con qui te dit "J'ai plein d'amis"
Dis-lui : "t'es pur toi !"
Choisis bien pour qui tu vises,
Venge les au minimum
Un ami qui se sauve s'en va seul
Et te laisse ses ennemis (hum)
Le mot ami marche avant le partage
Je le jure j'ai vu des ex-frangins
Qui pour la thune du shit se tuent
Les mêmes gens qui se moquaient
Félicitent la légende vivante du rap géant
J'en jambe les MC's

Refrain :
C'est ma vision de vie
J'te jure que c'est vrai ce que je dis, ma vision de vie,
Survivre est ma mission

Mêle pas ta femme aux proches
Femelles ou hommes car les femmes c'est jalousie énorme
Les hommes suivent leurs hormones
Comme un sportif au saut à la perche qui après son show
Chute sans tapis qui amortissent
Tu te sens ainsi quand t'as fié
Ton sexe à la mauvaise fille
Qui file avec le mauvais type de type de toute façon
L'amour un sentiment sorti des égouts dans ma vie,
Les filles changeaient de nom
Mais avaient toutes le même goût
Et ya les potes quis semblent solides en fait tremblent,
Près d'un beau cul te mettent merde la merde au cul
Puis secrètement se taisent regrettent,
J'ai eu droit à ce traitement
Quand ils baisent ils ne pensent jamais,
À qui ils aiment vraiment
Crois-tu que je blague
En clamant que ce qui fait ou défait un homme en un mot
Ce sont ses amis, ses bonnes femmes et ses ennemis

Refrain

Je vois l'avenir comme un type myope qui, la nuit,
Porte des Ray-Ban surpassées
D'un masque de Zorro dessus
Parce que depuis que je suis petit j'ai su t'es noir,
T'as beau suer plus que les autres
Les hommes veulent t'écraser de suite
J'suis d'la race la plus haïe du monde
Ça fout les jetons, j'ai le monde entier
Plus les frères qui veulent que je tombe
Le F.N. veut me nuire
De mes prouesses jusqu'aux shoes
Le Pen merde mais d'où est-ce qu'il me connait ?
Au bord du gouffre comme dans les films
Voir peu de mains se pousser
Pour te secourir toujours debout en frimer (quoi ?)
Crois-tu que je suis né comme ça ?
Tout a un prix même ma haine, mesure :
La tienne une puce, la mienne baleine ou compare :
Toi Lilliput moi Gulliver
Toi et tes potes le reste du monde
Moi j'suis de Time Bomb
J'suis Oxmo, l'homme de la situation
Mes solutions fluctuent
Trouduc, mon flow te tue

Refrain


Black mafioso
(T. de Longeville - Oxmo Puccino)

Merci à Romano pour la transcription et la traduction

Gino, hai sentito, Black mafia, Black mafia,
Minchia ma che cazzo raccontano questi negri oh?!
Hanno troppo guardato la tv quet'anno..(si, si)
Bo invece di andare al cinema dovrebbero stare a casa,
A seguire le informazioni e cosi capiranno che cazzo è la mafia.
E poi, scusate un attimo, scusate, chi sa cosa vuole dire " cosa nostra "
Cosa vuole dire la Cosa - Nostra,
Non quella di tutti, e ancora meno quella dei neri, oh, vero ?
Bo e poi non lo so, sei nero, va' fa' la tua musica,
Balla, giocca a palla canestro, giocca anche a golf se vuoi,
Ma lascia le cose serie alla gente seria, vero Gino ? (….)
Minchia, chi cazzo è ancora, aspetta…
"- Pronto…
- Allo
- Chi è ?
- C'est Puccino
- Eh Puccino, come sta padrone ?
- Ca va pas du tout
- Senta, non si preoccupi,
Faccio di tutto per ricuperarlo la settima…..la settima prossima,
Solamente una piccola settimanina, si fidi, si fidi…
- Tu m'as pris pour un con
- Ok, ok tra 48 ore ce l'avrà
- Non t'as 24 heures
- Come 24 ? Ma 24 ore è domani
- Tu me donnes mon gent-ar demain sinon tu me le donnes plus
- Ok, ok te lo de domani, (…..) "
E poi se non te lo do domani, va fa' n' culo !

Traduction :

Eh Gino, t'as entendu, black mafia, black mafia,
Putain mais quel merde ils racontent ces nègres ?!
Ils ont trop regarder la télé cette année, (ouais, ouais)
Je sais pas moi, au lieu d'aller au cinéma, ils devraient rester chez eux
A suivre les infos et ils comprendront ce que c'est la putain de mafia.
Et puis, excusez-moi un instant excusez-moi,
Qui sais ce que ça veut dire " cosa nostra " (" notre chose ")
Qu'est-ce que ça veut dire la Cosa - Nostra,
Pas celle de tout le monde, encore moins celle des nègres, oh, pas vrai ?
Moi j'sais pas moi, t'es noir, va faire ta musique,
Va danser, va jouer au basket, va même jouer au golf si tu veux,
Mais laisse les choses sérieuses aux gens sérieux, pas vrai Gino ? ( ….)
Putain mais c'est qui encore, attends…
" - Allo
- Allo
- C'est qui ?
- C'est Puccino
- Eh Puccino, comment ça va patron ?
- Ca va pas du tout
- Ecoutez, ne vous inquiétez pas,
Je fais de mon mieux pour le récupérer la semaine….la semaine prochaine,
Seulement une toute petite semaine, faites-moi confiance
- Tu m'a pris pour un con
- Ok vous l'aurez dans 48 h
- Non t'as 24 h
- Comment 24, mais 24 h c'est demain
- Tu me donnes mon gent-ar demain sinon tu me le donnes plus
- Ok, ok je te le donne demain (….) "
Et puis, si je te le donne pas demain, va te faire foutre !

 

Hitman
(Oxmo Puccino / E. Sean - DJ Mars)

Prisonnier Alpha Tango Oscar X Mike Oscar
Matricule 7500
Enchaîné jusqu'au cou on roule pour mon transfert
Soit trois gus dans un bus de fer
Soudain le maton se lève brièvement,
Brise la nuque du chauffeur, la jette par le pare-brise,
C'était mon pote Chiki, jusqu'au moment où
Je demande de m'ôter les chaînes et les menottes
Il aurait jamais dû m'braquer c'con : personne
Personne n'échappe à mon tête à queue
Tino : "Allo Chiki, je te félicite passe au building qu'on
Fête ça, j'ce commande des pizzas ?"
Je réponds : "Puccino est fini, j'emmène le champagne,
Alors Tino qu'est-ce que tu dis de ça"
Au rez-de-chaussée sape rouge, chausse
D'Clarks, casquette rouge, uai sous la pizza.
Dring dring ! C'est pour la commande.
Y'a mille mecs, j'demande où est Tino Biniki,
Jette en l'air la boîte à pizza, fais diversion,
Me laisse trois secondes pour qu'ils soient tous morts sauf,
Donnie Brasco A.K.A. Joe Pistone
Depuis le film je sais qui tu es t'inquiètes pas fiston,
Je vais pas t'butter, j'te jure j'suis pas une langue de pute
Il m'avoue : une, que Biniki a lancé un contrat sur ma tête
Deuse, que le gars engagé est Tony Mose
Troise, troise ? Pas d'troise : parle à mon glock
Ma tête est malade, la tienne saute sur la moquette,
De Ox, on n'se moque pas...

Refrain :
Si je dois buter, tuer pour le fric
Si je dois tirer, flinguer pour ma clique
Si je dois choisir entre toi et moi
Tu sais c'que j'peux faire ? (Black Mafia)
Tu sais quoi m'faire

Devante chez moi sont postés deux hommes au fort torse
Forcément nocifs, portent des borsalinos
J'arrive par derrière, en égorge un, il purge,
L'autre avant de mourir à son tour, donne Tony Mose,
On dit par-ci par-là qu'il pourrait trafiquer mon gare-ci,
L"archi fils de pute l'artificier Tony.
Partons visiter Tony Mose, forte surprise,
La porte close ma piaule explose.
À ma gauche miaule une Merco 500 SL, c'est celle de Tony Mose
Vroom, je l'suis comme une star par une suceuse,
Avec ma Lexus négus du crime de la Dream Team des hitmen.
J'suis caché dans le sapin devant chez lui
La nuit tombe 6 Rue Prizzi, ici habite Tony Mose
Les chiens sont "die", j'ai empoisonné leurs "Friskies"
Ils sont froids comme des Mista Freeze
Puisqu'il fait frisquet, j'caille
Presque la vitre est brisée, l'alarme est neutralisée
En guise d'arme glock 16 je m'bloque au téléphone,
J'démote la chose, j'y mets le truc,
Je mate par la fenêtre. il pleut et c'est la pleine lune,
L'imbécile pionce, je remonte le combiné de ce pouilleux,
Quitte son pav'douillet, saisis mon bouygues

Refrain

Content, quand je remonte la pente je tombe
On va me régler mon compte comme à Tombstone
Mes clarks étaient liées par les lacets comme une farce
Parce que tout à l'heure j'avais du mal à marcher,
J'entends quelqu'un rire : "ha ha ha ha, est-ce toi Tony ?
-Non non non non non !
Il me dit que c'est pire quand je demande
- T'es qui, t'es qui, t'es qui ?
On m'répond :
"Laisse béton, c'est moi le boss Tini Biniki"
Un Uzi sur la nuque, pendant qu'un bargeot
Frappe mon crâne avec une matraque
Un fusil à pompe braqué chargé dans la bouche,
Tout ça une bande sur les yeux en route vars la planque
Dans la salle de torture, cette ordure me dit :
"Pucc, t'es fini, v'là bourreau..."

Qui peut le nier !
(Oxmo Puccino / E. Sean - DJ Mars)

Je fus le mec le plus tricard que je connaisse,
(Qui peut le nier ?)
Trop longtemps resté
La main tendue à mendier le bien
Vu que leur seul souhait est que tu squattes la "téci"
On te jette en B.E.P. quand tu souhaites faire une fac de lettres
Étrange comme les diplômes se ressemblent dans le ghetto
Bonhomme, t'as le crâne calciné par le "bedo" ou quoi ?
Dans quel camp tu veux être ?
Dans celui de ceux qui empruntent, s'endettent,
Ou ceux qui tisent du cognac dans une Bugatti ?
C'est plus un mystère
Les stars ici sont ceux qui visent bien
Je te parle pas d'études, mais de toi, connard !
Si ton avenir est un livre, dommage pour l'encyclopédie
Que c'est que les dernières pages soient les cages d'escalier
Et comme dans le hall faut que tu palpes,
On calcule les valeurs qui saute à l'oeil : celui qui a le plus de sapes
Mais en vrai in n'a pas de cash et peu de gens le savent...
Car c'est l'illusion dans le même camp

Refrain :
Et c'est chacun son camp
Chacun son camp
Même le plus niais ne peut niais
Que c'est chacun son camp
Dis moi que c'est faux, hein ?

Le monde est rond mais se divise en continents
Qui se divisent en pays
Se divisant en nombres d'hommes se divisant en camps
Définir son camp est une réponse au conflit
Maintenant tu connais la limite à pas franchir
Pour pas qu'on te pende
Trop de conflits sont une question de camps
Et quand est-ce que tu tu te casses
Du coin que j'ai choisis de te prendre ?
Difficile partage à coups de missiles là-bas
Ici carnage au couteau pour le hall qui vend mieux le shit
J'ai des amis dans chaque race
Ça n'empêche pas les reubeus et les "renois" de s'patater
Pour un terrain de foot
À ce niveau-là ça va encore
Mais quand il y a un mort,
Bonjour les épisodes d'un feuilleton long comme "Côte Ouest"
Je me proclame élu qui rime au nom des exclus
Surpris de subir la vie et de presque plus en pleurer
Je parle pour ceux qui pleurent des larmes rouges
D'avoir pris les armes prouvant qu'on est du même camp

Refrain

La couleur de peua n'est qu'une raison pour haïr
Un homme remarque les omissions des autres causes
Comme "Bon bon bon"
Il n'y a que l'argent qui efface les différences tout le monde le sait
C'est con mais c'est vrai
De Times Square à Pont De Sèvres
Les couples mixtes connaissent mon speech
Ou quand se marier devient le même speech
Que Martin Luther King
"On veut pas d'elle ici, c'est pas du même pays"
Sois pas die Adelaïde, ta famille aussi agit ainsi
Un mépris ne symbolise la paix qu'après sa venue au monde
Heureusement que l'amour se moque de la honte
Attendte tes 8 piges pour attendre des gens
Demander à ton teint qui sème la confusion
"Dans quel camp t'es ?"
Car c'est chacun son camp qu'on se le dise
C'est comme ça que c'est, c'est jamais dit
Quand on te bloque tes accès
Alors est-ce que t'aimes mon rap ? Aime mon rap !
Sinon choisis ton camp et ne te trompes pas

Refrain

Peur noire
(Oxmo Puccino / E. Sean - DJ Mars)

Parce que t'as vu des guns dans ta vie, tu dis qu't'as du vécu
Mes mots te percent en l'âme tant ils sont aigus
Tu m'fais flipper comme un docteur qui m'dit :
Qu'j'vais mourir et qu'pour un jour guérir faut pas qu'j'y compte
Où les deux fois où ta femme à crier :
La première fois quand elle a vue mon jouet
La deuxième fois quand elle a jouit
Tu m'fais flipper comme les renois réunis en soirée
qui s'niquent chaque week-end
pendant qu'les flics s'moquent de leur poire
et m'illuminent aux spots bleus,
veulent éliminer mes potes de longue date
et moi parce qu'on est pas d'ici comme Spoke
Quoi ? t'as pas encore peur ? attends un peu,
l'second couplet j'l'ai écrit au feu.
J'ai eu peur d'appeler les sapeur-pompier
quand j'ai entendu dire que tu voulais pas m'payer.

Refrain :
J'mélange tes cauchemars et leurs rêves brisés
Peur noire : Rime amer ou à mourir de rire.

Tu m'fais flipper comme mon avenir,
Quand ma mère a besoin d'thunes
j'en fuis pas car j'tarde à faire fortune ;
Tu m'fais flipper comme cette pétasse enceinte qui m'dit :
"le père du gosse, si j'assume pas j'suis perdu aux cops" ;
Ce flic disant : " c'est ta parole contre la mienne
Ox, pour cette injure tu prendras dix ans "
Tu m'fais peur comme ces beaufs qui s'bourrent aux pastiches nous goument
de la fenêtre en mastiquant du camembert
Ou comme la clique à poisse car si j'étais dj ou tel,
un vilain hiver qui m'demande si j'te figeais
Ça m'fait flipper moi-même, flipute….flipper comme un
j'en perds mes mots permet moi d'te dire :
Tu m'fais flipper comme Time Bomb au mic,
blacks millionnaires en bas d'survet' chaussettes Nike

Refrain

Tu m'fais peur comme un père immigré qui s'demande
s'il a vraiment tout fait pour ses gosses mais reste sans réponse
Tu m'fais flipper comme l'exorciste,
sauf que là il s'agit d'tes faux ch'veux et d'leur prix exorbitant
Tu m'fais flipper comme ses femmes
qui s'disent pleines d'amour pour leur mec
mais couchent avec tout s'qui bouge
Ou comme mes potes perdus dans la tec'
comme des boy-scouts sans boussole qui s'bousculent au fond du gouffre
Maintenant j'flippe pour la simple raison
que tout c'que j'ai cité avant est si réel
qu'ça n est qu'effrayant ou que le rêve brisé du vieux devient
le pire cauchemar du jeune rêveur.


L'enfant seul
(Oxmo Puccino / E. Sean - DJ Mars)

T'es comme une bougie
Qu'on a oublié d'éteindre dans une chambre vide,
Tu brilles entouré de gens sombres voulant te souffler
Celui qui a le moins de jouets
Le moins de chouchous
Celui qu'on fait chier
Le coeur meurtri et meurtrière est ta jalousie;
L'enfant seul se méfie de tout le monde, pas par
choix, mais dépit, pense qu'en guise d'amie
Son ombre suffit
Une solitude qui te suit jusque dans le sexe
Mon texte coupe l'enfant seul en deux espèces :
Ceux qui baisent à l'excès mais souhaiteraient se
Fixer à une femme plutôt qu'à mille fesses
Quand l'autre sorte écoute souvent la même
Chanson dans le poste, et porte le deuil d'une
Relation morte et reste l'oeil humide.
La tête baissée laisse le coeur sur l'estomac,
L'estomac sur les genoux, ma tristesse n'a d'égale
Que le coup de gueule muet de l'enfant seul
Que nul ne calcule

Refrain :
T'es l'enfant seul (dis-moi que c'est toi)
Je sais que c'est toi
Viens-tu des bas-fonds
Ou des quartiers neufs ?
Bref, au fond tous la même souffrance

Mes mots s'emboîtent les gens s'y voient comme
Dans une flaque d'eau, ça leur renvoie un triste reflet
Mais est-ce ma faute ?
T'es l'enfant seul c'est pas facile, on se comprend
Peu l'savent
Que je le sache ça te surprend.
Il mate par la vitre la solitude qui le mine
Fait passer la quinine pour un sucre
Faut être lucide, il faut qu'on se libère, disent-ils
Ils n'en discutent pas, confondent la rime et l'acte
La fuite et le suicide, un pact, une promo sans tract
Pas trop de mots nobody n'a capté le sale souhait
L'envie de se laisser par le cou pendu,
Pour punir les parents qui, pour aimer l'enfant,
Ont trop attendu, car si l'amour est une course
L'enfant naît c'est le départ en tête, l'embêtement
En passe-temps en fait des parents bêtes !
Maîtrise lancinante, sentiments en ciment sinon
Dans six ans on me retrouve ciseaux dans le crâne
Dans le sang gisant

Refrain

L'enfant seul c'est l'inconnu muet du fond de classe
Celui de qui l'on se moque, rond comme
Coluche, ou le boss dans le hall, au groupe
Massif l'os dans le steak haché plantant
Chaque postulant à un poste,
Vu que les conneries de gosses des rues couvrent
Souvent un jeune qui souffre d'un gros gouffre affectif
Grandir sans père c'est dur
Même si la mère persévère
Ça sert mais pas à trouver ses repères c'est sûr !
Perdre sa mère c'est pire ! Demande à Pit j't'assure
T'as pas saisi enlève la mer de la Côte D'Azur
Quand ces gosses poussent leur souffrance aussi
Nous savons tous que personne ne guérit de son enfance
Même un torse poilu ne peut oublier sa vie de
Gosse du divorce rossé par son beau-père.
L'enfant seul c'est toi, eux, lui, elle
Oxmo Puccino voix de mi-el

Refrain


Alias Jon Smoke
(Oxmo Puccino / E. Sean - DJ Mars)

Mon Bouygues sonne, le boss : nouvelle mission
Comme toujours c'est l'top secret d'obsession .
Donc j'mets mon survet white et tous ces gadgets,
la blanche casquette de mon pote Baccardy Pit,
Ma smoke's mobile avec mes fausses locks
Direction le lieu du crime des filles m'prennent en photo ;
J'arrive dans la boite de nuit lointaine, plein d'pointeurs
qui font : " coin coin coin " 20 fois au moins dans l'heure .
Ici les jupes sont tellement courtes qu'elles sont hautes,
et souvent, on lève les bras en criant Oh;
Donc faut qu'j'trouve la bombe avant qu'elle pète ou
l'boss va s'fâcher ça f'ra 7 fois c'mois-ci,
J'y vais 8 minutes par toute la nuit t'es fou voici la série zouk,
nous savons tous qu'il y a un temps pour tout,
Donc j'prends ma pose, Nelly m'approche
et m'dit : " j'suis ta chance ton baby Mo, vas-y frotte-moi Smoke "
Donc j'la frotte, et découvre que c'est pas l'gros lot,
Pendant c'temps, mon bionique œil gauche crie les terroristes,
J'les suis de l'œil sans trop risquer, m'affligent crient leurs secrets
quand ils s'arrêtent près du bac à disque
Les miss de mes ennemis me kiffent,
J'déchire ma ch'mise, sniffe mon torse et m'appelle Jon Smoke .

Refrain :
Mon nom c'est O.X.M.O classé X tel les Men
Élément top secret, alias Jon Smoke

J'suis posté devant le bac à disque, j'enlève les disques,
Y analyse la bombe comme ton compte par un gars du fisc
Mission : désamorcer l'truc, splouff,
pour trouver l'bon bouton quand j'le touche : " ouf "
A mon avis j'ai réussi même si c'est faux
J'm'en fous, j'm'en vais, j'prends veston et j'm'en vais
Au moment où j'taille, aïe mes épaules, mon dos, " hop là "
Cascade comme Jean-Paul Belmondo;
Ils sont gros et trop fachés,
Y a un tas d'assassins qui ont cassés des jouets qui tuent sur masse
Donc débute le combat : deux pompes, trois tractions, cinq abdos et j'entre en action
360 les bras écartés, 5 éclatés, avec le crâne j'fais casse-noisette
pendant qu'mon pied droit frappe trois fois comme dans les films chinois
tous ces types au sol, j'rigole pas j'en prends un j'essuie l'sol,
le con décolle et atterrit sur ses trente potes,
Y m'reste 40 secondes moins le combat, mieux que James Bond
Sois 30 secondes pour qu'la bombe saute j'suis Jon Smoke
faut que j'stoppe tout, mission spéciale, maquille en renoi, j'fol ou babtou

Refrain

A la sortie on m'intercepte, c'est l'boss, l'poseur de bombe, looser,
Son nom c'est Bill Big Billy, belle caisse, Mercedes
Bel aise à la main promet la mort comme un homme politique
Hey Bill diminue ton débit nase, bon tiens 10 dollars payes toi l'alibi 3 limonades
Pendant qu'tu bois tu m'vois me sauver, j'veux pas être là quand la chose explosera
J'suis Jon Smoke alias Mo Green alias Ox


Peu de gens le savent
(Oxmo Puccino / E. Sean - DJ Mars)

J'ai entendu dire que j'était cool,
Car l'un m'aurai vu sourire
Reste ici et rectifions le tir
J'étais de ces jeunes qui à 5 piges couraient la morve au nez
Tellement de bruit que les voisins préféraient le Novotel
8 piges nos héros à la télé on aimait les grands
La tess d'abord car c'est eux qu'avaient le monopole
En go en gova, jamais dans le trom à taguer
Dans le wagon mais à compter le magot
Donc c'était les modèles, pas de papa
Parce que trop de taff, pas assez, la mama lassée
12 ans l'âge des premiers vols 16 l'âge du premier shit
Le pelage coûte cher nos chaînes coûtaient souvent le SMIC
J'ai fait du cash avant de rapper
Et j'aurai jamais su avant que j'aurai gagner ma vie honnêtement
Parce que tu vois, quand t'es dans la cité et tout
Tu traînes dans le hall, les gens ils t'voient avec des sapes il se disent
Ah ça marche bien pour lui, ça marche bien peinard
Il est jeune il a une voiture et tout
Et ils savent pas que c'est tout ce qu'on a pour nous
Pour nous représenter, ça ils le savent pas ça
Ils croient que c'est peinard et tout
Parce qu'ils viennent même pas chez nous, hein
Ils savent pas qu'on est plein entassés dans des chambres et tout
Mais peu de gens le savent ça hein,
Même si on est quinze mille dans le hall
A fumer et boire pour oublier notre galère
On est quinze mille mais en fait on est tout seul mec,
Et ça peu de gens le savent parce que on le garde pour soi
Moi je peux te le dire moi, je sais de quoi je te parle, enfoiré, hein
Puis à l'école hein, l'école
Tu demandes à chaque mec des cités,
T'as quoi comme diplôme, m'fin, comme brevet ?
Il va te sortir j'ai un BEP moi
BEP, Tu crois qu'tu vas faire quoi avec un BEP, hein ?
Eh, combien de millionnaires en BEP, hein ?
Aujourd'hui tu vas voir la conseillère d'orientation
Elle te sort ouaih,
Moi j'ai un bon plan pour vous, faites un BEP chaussure
Hé, j'lui fais moi, les gens ils m'ont attendu pour marcher moi
Hein, BEP chaussure ?!
Elle va te faire bah alors un BEP chaudronnerie monsieur
Chaudronnerie enfoiré,
Tu crois que je vais faire quoi avec la chaudronnerie moi
Chaudronnier, hein ?
Tu crois que je vais faire quoi avec un chaudron
Les gens ils s'imaginent les cités c'est,
C'est un mec avec des casquettes sur la tête des baskets
Et il rappe toute la journée, hein ?
Moi je viens de Paris, hein, je viens de Paris
Je suis arrivé dans le 19, dans ma tess
J'avais 5 piges j'en ai 23 mec tu vois ?
Et je peux te dire que ce que tu vis c'est beaucoup
Parce que y'a des gens qu'ont été tués
Des gens qui tombent dans la drogue
Des gens avec qui t'as grandi, des amis, qui deviennent fous,
Ca fait beaucoup quand même
Et ça, peu de gens le savent, hein ?
Ils parlent de violence et tout
Quand y'a un mec qui se fait planté et tout
La violence revient et tout, comme si elle était parti
Mais elle est partie où la violence hein ?
Tu sais que deux jeunes sur trois ont un gun dans les cités
Et un sur dix, non je dirai un sur six a un fusil à pompe
Et ça peut de gens le savent
Parce que les journaux, ils s'en gardent bien de le dire
Parce que ça foutrait la panique, hein
Moi je peux le dire, je sais de quoi je te parle, hein
Les gens qui se sont fait braquer et tout
Tu crois que j'ai appris ça d'où, j'ai appris ça comment ?
T'arrives et tout, moi je peux te dire,
T'arrives avec ta tchatche et tout
Ouaih ils ont la vie facile,
La vie dans les banlieues c'est pas si dur et tout, hein
Moi je te dis, viens voir comment ça se passe avant de parler
Viens voir, quand tu sais qu'à dix-huit piges
Y'a au moins, tout les jeunes ils ont vécus une fusillade
Alors je te parle pas de plusieurs fusillades, hein ?
Et puis quand t'as une embrouille, moi je peux te dire que
C'est pas les keufs qu'on va chercher
On s'embrouille entre nous,
Mais c'est pas les keufs qu'on va chercher,
On va chercher les potes à-côté
Et on se tire les uns sur les autres
Et c'est comme ça qu'on se nique
Et ça, Peu de gens le savent mec,
Peu de gens le savent

 

Amour et Jalousie
(Oxmo Puccino / E. Sean - DJ Mars)

Les gens ne s'aiment plus! tu ne me feras pas croire ça.
En vrai les âmes sont noircies, chaque fois ça foire
Car au fond tous cherchent quelque chose :
les filles les poches les plus lestées de fric, baiser avec le best,
souvent celles pour lesquelles tous les potes se frottent.
Etrange, comme tes potes changent quand tu coûtes du flouze,
bandent sur ta fouf tout en demandant : "comment tu vas ?"
je pense qu'avec le flouze tu changes que d'soucis
Tous veulent le nier, mais les amis devant la monnaie
deviennent des animaux, la famille : un jeu de quilles,
strike à chaque shot suffit d'une bille de cinq lettres "E.N.V.I.E."
La jalousie suinte sur le front de ceux qui sont le moins loin de toi,
les mêmes censés avoir le cran de prendre soin de toi, tu vois,
un des frères moins aimé que l'aîné par sa mère
dès l'enfance commence la sale guerre,
les frères grandissent la plaie reste ouverte et pleine de haine,
les liens se pourrissent et se poursuivent
jusqu'aux enfants de ses enfants et ainsi de suite...

Refrain :
Depuis la nuit des temps si temps de gens s'donnent la mort
d'ici à Kingston, une cause : "amour et jalousie"
Ils veulent être qui je suis peut-être c'que j'ai,
même mon insuccès, mec c'est "amour et jalousie"
J'arrive pas à vivre, pourtant mon cerveau a le niveau,
ils veulent me priver de ma vie "amour et jalousie"
Noir et noir, moi ou toi pourquoi toi pas moi,
pourquoi toi pas moi voilà "amour et jalousie"

Moi même j'ai été jaloux jadis je voulais tout ce que j'avais pas
jusqu'à ce que maman dise "fils patience, t'y arrives"
La rive, on la voit tous on veut y arriver, et ton rêve,
n'est que le leur surveilles ces navets qui te suivent
jusqu'à ce que tu sois trop loin d'eux, puis coulent ton navire
Ainsi va la vie vu qu'un nanti qui subit le sort jette la faute
sur celui qui s'en sort, son unique but : jouer les justiciers.
Ils veulent ce que tu as de valeur le gueulent pas toujours alors un poste,
un manteau, un sac à main deviennent un testament.
Trop de mort d'hommes lors des "loves" d'imposteur
Tous la même cause : la position de second possesseur
Beaucoup d'fric dans le texte, vu que c'que les gens t'envient
est acquis grâce au fric c'que je dis je le déteste,
mais mon temps est compté, j'ai pas le temps d'envier
car envier c'est du temps et le temps n'est qu'un tas de billets...

Refrain

Beaucoup de groupes de rap, rock restent rarement unis
Question de chiffres inégaux groupies ou roupies, et des vies se loupent
Vu que tout ce qui tourne touche au fric putain
rajoutes-y mon teint et dis si je mens (hein?)
premier prix de jalousie : ceux qui ont rien les chiens se bouffent
fichent la paix aux riches et piègent la niche du voisin.
Un peuple appauvri se tue à coup de gris-gris
Ainsi Dieu trie prend les bons et laisse les maudits entre eux.
Tout à l'air d'un complot j'ai de moins en moins de potes
squatte mon coin en me moquant faussement des liens passés
Je lève mon verre à mes ex-amis mes futurs ex-amis
Ceux qui le seront jamais, trop de fautes commises.
J'aurais pu appeler ce texte Bonheur et Malheur, Trappes ou Neuilly
Mais je mélange et le tout te donne amour et jalousie.

Refrain


24 heures à vivre
(Akh - Rat Luciano - Freeman - Pit - Oxmo / E. Sean - DJ Mars)

Mon chéri embrasse ton père, embrasse moi
Mon coeur se lace, enlace moi une dernière fois
Helàs, celui que tu aimes part comme d'hab
Quelle ironie du sort, j'sors par la petite porte
Mon p'tit porte ce mot d'amour à ta mère
24 heures à vivre c'est court, merde
C'est que, j'veux qu'tu t'rappelles ces matin
Où on matait Aladin sur le sofa tous les deux
J'ai voulu pour toi c'que j'ai pas eu
Sans parler d'luxe, le minimum
J'sais pas j'ai à peine vu ta soeur, c'est pas juste
Et au fait, tu leur diras qu'pa est parti au ciel trop tôt
J'te laisses que ça, ces 2, 3 disques et quelques photos
Moi j'veux pas qu'tu penses
Il m'a jamais dit "Je t'aime"
J'te l'dit à chaque mots de ce poème pour que tu te souviennes
Et si j'pouvais, j't'écrirais des lettres
Pour que tu comprennes combien t'aimais papa comme si j'étais là
Bébé ferme la porte après ma dernière voix
À ce moment précis, ma vie est déjà derrière moi
Mais qui veux m'nettoyer du terrain
C'est la seule raison qui m'aide à m'lever l'matin
Mon but, prendre le butin, faire bouger les putains
Plus qu'24 heures à vivre, l'temps avant j'en bute un
Dans c'putain d'pays
Faut qu'j'meurt sur une scène sûrement
Situation extrême, j't'embrasse 'man
Garde le sourire aux lèvres, j'ai un froissement au coeur
Mais faut qu'j'y aille
Sur moi on porte des jugements sans remords
C'est juré, maintenant j'représente jusqu'à ma mort
Dédié pour FF à l'instant même
Cette sensation unique me gêne mais j'vous aime tous autant qu'vous êtes
Sans mon quartier en tête, j'en s'rais pas là
Alors j'la ferme pas, j'l'évente
Même s'ils sont pas là, plus rien à faire j'hésite pas

Il nous reste 24 heures à vivre
Rien à foutre
Personne peut nous priver
Tu vas nous suivre si tu veux y arriver
Nos rêves, c'est s'qui nous reste à faire
Tu piges frère, que puis-je faire d'autre quand...

Né le 7-2, pour s'qui reste, j'reste un envieux
Matricule Free, pas beaucoup d'temps, ça urge
J-1, première chose, s'qui m'passe par la tête
Braquer une banque, l'estanque de dernière minute
Bro, un rêve d'enfant qui s'réalise, partir sans valise
Avec mes potes, yacht, défilé d'tah avec des spots
Allah, cuit, tant qu'à faire blinder la famille
Pour eux, studio plein, Miami
Cela dit j'reste conscient, c'que j'dis ça a plus d'importance
Le temps avance et rien ne va plus
Le Diable au dessus d'ma tête danse
J'attends, sentence, vengeance, avance

Faut qu'j'mette cette fille enceinte de mon fils qui j'espère
S'ra doué, méchant et rappera comme son putain d'père
Pire qu'la Lady Di, keuces façon Pit Bacardi
Rap'ra d'suce à l'été au, black black Elton John
Moltonelle pour l'cerceuil, enceintes 200 watts
L'album de Biggie, Clarks et chaînes en or en poster pour décors
J'dirais à tous mes potes de s'tatouer
Mon nom, mon prenom, mon pseudonyme
Comme j'l'ai fais pour mon pote Moe
Jackpot au lit c'est c'que perdrait chaque fille
M'aillant élu au top des cops toutes options
J'passe 10 heures avec ma mère qui mérite l'héritage
D'un fils black et millionnaire
Qui marqua l'rap français pour le millenaire
Rap criminaminard

Il nous reste plus qu'24 à vivre
J'te livre mes derniers actes
Tuer c'type qui voulait qu'j'finisse ma vie en taule
J'irais dans ce camps de skins foutre mon rap
Ce morceau, Pit Freeman Oxmo et Luciano Le Rat
Le gong sonne, il m'reste peut d'temps
Qu'j'voulais passer en love avec maman
Ou en drouille-va avec mes potes de place ou d'Première Classe
J'ai peur de m'casser sans dire au revoir à mes refs
Et cette 'tasse putain
Il m'reste 10 minutes pour dire à Matt Hyoumi
D'garder Mars et qu's'construira à 4 toute la relève
Le beat est lourd soit
De Time Bomb, superstar sans costard
Disque d'or en survêt' Nike

 

Sacré samedi soir
(Oxmo Puccino / DJ Mars)

Je débarque casse la baraque mes potes on remarque
J'suis baraque nos sapes claquent Photos clic-clac,
J'suis dans la soirée, les gos sont parées,
J'suis taré de leurs jupes de Lilliput ça les fait marrer
Au fond de la salle, je tombe une bombe me mate
Je l'épate mes yeux de black s'plaquent sur elle comme sur un Kodak,
O.K. d'ac d'attaque gare au maniaque
Qui taquine ta coquine qui me kiffe quand je kicke au mic
Premier couac son mec le mac débarque une face de bigmac
Et dans son micmac me traite de macaque !!!
Moi c'est Oxmo élément malaimanthipatique typique du type
Qui te pique pour un peu de fric je me fâche
Mais ne lâche aucune insulte j'suis quand même pas inculte
Mais tant pis pour ce qui en résulte,
Tios mon sauce sort son Mac 10 le braque le mac craque flippe sec
Et me sort à moi du tac au tac,
"Me touche pas, j'viens de la cité Petaouchnok"
Moi du 19, compose le 15 moi je viens d'un roman d'Hitchckok

Refrain :
Ahhhhhhh mes sacré samedi soir,
Moi et mes potes c'est sacré samedi chaque soir
Tu savais pas que moi et ta go
C'est sacré samedi soir
Les fêtes à Ox c'est chaque sacré samedi soir

Deuxième couac, c'était la boîte du mac
Les hommes du mac se moquent du Mac De Tios mon sauce,
Mes potes et moi on est quand même beaucoup mais pas trop,
Plus de métro Pour la fuite va falloir être synchro
On se sépare et se perd,
Je tombe sur une bande de loubards
Ésperant s'accaparer de mes parties et j'suis parti l'apathie
De ces mal-bâtis qui me veulent aplati
Je commence à filer comme une Maserati Mazette
J'veux pas passer demain matin dans la gazette
Comme une victime cassée comme une noisette à la massette
Je préfère être un lâche vivant courant qu'un lâche mourant sans honte
J'ai fait mon choix en courant

Refrain

80 jours plus tard j'ai semé les loubards aux carpates,
on est samedi 3H du mat'
J'suis crevé à 4 pattes quand j'entends émanant d'un taudis,
Un son façon simple et funky qui fait tant kiffer les ladys
A la porte mon cousin, j'lui tire sa tignasse grasse
Le botte avec ses potes et le finis
Arrivé dans la partie je me sers un whisky,
J'suis pas ivre dans la salle y'a que des ladys
Au fond de la salle, une belle me fixe ses fesses excellent en bon diksa
Fissa je me hisse Je me la joue cainri j'glisse :
"Please Baby Bibabeloua I Love You" Allèluia mon front se mouilla
Donc on se glisse sans vitesse, je la colle elle me caresse,
Car j'suis le boss de la Zouk Dance
Mince je sens un joujou dur, pas le mien sans rire
Je tombe par terre quand sa robe je tire :
elles sont belles et sexy mais c'est des travestis !
J'ai mon portable je suis discret allô taxi ?
Ils ont saisi que j'ai saisi ont choisit d'me saisir pour le plaisir
Alors commence le fouillis dans le rififi
Le fond de teint se mélange au whisky déclenche
Un incendie chimiotoxique de mèches pony fumée marron,
façon mousse au chocolat je m'échappe car tous veulent que je saigne.
Y'avait mon cousin, ses potes des DOM TOM,
Pompiers, loubards, le travesti, le mac et ses hommes,
Ceux qui me jalousent pour mes foulées
Marie-José Pérec, Lynford Christie et Ben Johnson.
Commence alors une course digne de la ruée vers l'or
Sauf que là l'or c'etait moi que vais-je faire encore ?
Sur la vie de mon verre de whisky
J'ai pas d'idée quand j'entends à vos marques prêt, feu, partez !!!


Le jour où tu partiras
(Oxmo Puccino - K-Reen / E. Sean - DJ Mars)

Trop de femmes et d'hommes
S'imaginaient love à la vie
Pauvre l'avis que je donne
Trouve le seul ou le mais
Tous mes espoirs rêvent que ca soit faux
Surtout quand tu me chuchotes
T'inquiètes moi je t'aime à la folie
Et quand je t'interroge :
" Qui est-ce au phone ? "
T'hésites à me répondre
Pour me pondre un truc léger style :
" Quel pile t'animes ? C'est qu'un ami
Je t'ai dit c'est toi que j'aime
Les autres ? Pff ! C'est toi que j'aime "
C'est que le ciné et resto
Pourquoi ca te gène ?
Ce gars se jette autour de ton cou
Je m'en fous c'est toi que j'aime
Mais c'est la même promesse
De chaque fille à chaque mec
Le même sptich pour se mettre
Ensemble le même pour ne plus l'être
Tu vois, t'as vu, a chaque fois que tu me mens
Et qu'on s'embrouille à ces moments
Tu me rappelles ce jour ou tu partiras.

Refrain :
Dans la magie des premiers jours
On s'était dit des mots d'amour
Comédie les yeux nous pleurent
Tu n'es qu'a une larme de la haine
Dans la magie des premiers jours
On s'était dit des mots d'amour
Comédie les yeux nous pleurent
Rien ne dure toujours.

Franchement quand je pense à mes ex
Rien d'affection hormis le sexuel
Ce fut formidable au début
Au début c'est souvent formidable
Et puis ca vire à l'ordinaire
L'amour meure on s'écarte
On se dit merde et les larmes partent
Et on se tape
Comme des chiffons devant les gosses
L'amour c'est faussement beau
Et même moche

A nos amours blessés
Qui pleurent au point d'user
Comme une rage cachée
Qui s'enflamme pour tout brûler
Quand tu partiras
J'irais trouver plus loin l'amour en sursis
Sans faux d'y voir
L'amour nous tue à coup de haine
A coup de je t'aime.

Refrain

Beaucoup trop laissent
La mauvaise personne et regrette
Jure sur la vie de leurs mères de changer
Esseulé les joues risquent de s'allonger
Les yeux se laissent aller
Comme une éponge gorger d'eau
Assise le coude sur la cuisse
La joue sur la paume
Une goutte glisse de la joue
Et tombe sur le sol
Elle subit comme celle qui aime
Quelqu'un qui ne l'aime plus
Son prochain ex mec viens
Et lui dis ne pleure plus
Arbre de vie mes rimes profondes
Dont la tristesse sont les racines
Stop tout de suite tout ces chichis
Ton doute sur nous deux poupées
Nous assassinent comme ce jour
Ou tu partiras.


Sortilège
(Oxmo Puccino / E. Sean - DJ Mars)

Franchement, qu'est c'que c'est c'début ?
Et puis c'bip, tous ces téléphones,
ça déroge sur l'bénef que j'fais, mes perf'
Interceptent les plus hauts scores,
Fait chialer comme une piscine à haut taux d'chlore
Ma rif faite d'chaque ennemi mort,
Emmenez les hommes clos, le monde crie
Ox mis à mort tellement ils criaient partout
Combien j'touche par scène, pourquoi elles m'harcèlent toutes
J'suis né en Afrique noire, malien j'suis bambara
J'ai l'grigri jette les pots d'gel, la lave, ma magie lave mon âme
Les marionnettes vaudous, Bounty, disent à tout va
Qu 'ils sont pas comme nous, main figee d'vant les babtous
Magique effet que m'font tes strings,
De la glace qui fond, de ton sein jusque ton sss
Sans m'remercier trop d'mc s'transforment en moi
Le super mc plus mortel qu 'un cimetière
Rappelle toi ce videur m 'avait dit :
" fiston, met ta veste, tu rentreras si en août il neige "
En allant vers le parc, ils surent qui j'étais
Leurs yeux s'écarquillèrent ils étaient comme sous sortilège !

Refrain
Ils sont comme sous sortilège
Tout marche au sortilège
Nous détenons le sortilège
Vous êtes sous mon sortilège

…j 'sais qu'mon mic j'suis possesseur
chaussé d'Nike; achète ton shit ou mon cd et j'aurais ton âme
Il s'agit du premier rendez-vous, son bisou magique,
Ta dernière déroute dans l'love
Qui t'as cristallisé, le flouse rend les pauvres haineux, les fortunés peureux
Tous importunés par le choque des deux sphères
La façon dont mon flow fuit durant le ciel bleu
T'es vieux, jeune, tes yeux pluvieux puis s'éblouissent
J'ai l'pouvoir des mots, pour voir ta meuf nue dans mon lit,
Ou pour te faire rire de ta propre mort
Ou alors écoute mes rimes, qu'elles te dégoûtent,
Et tu monte aux cieux, appelle moi monsieur Ox ou monsieur sortilège

Refrain

Me v'là dédié le premier prix d'sortilège à des filles
Et sous des billets dans l'poids d'un seul
Des cons sidèrent le poids du cœur d'un pauvre dé-vi,
là où l 'aspect et la para sévissent
puis y a cette façon dont les gens disparaissent quand t'as b'soin d'eux
Par magie, pas par légende; car c'est les gens les moins gri-ai
Qui sont les faux anges et t'étranglent avec leur auréole
Il m'reste quelques rares amis,
Tu sais les femmes, l'argent, la jalousie dur de rester amis
nous avons l'pouvoir contre les forces du mal et ses pièges,
Question d 'affection , nous détenons le sortilège

Refrain


Black Cyrano de Bergerac
(Oxmo Puccino)

Ainsi j'élance le verbe du bout de mon long nez
Déplie ma cape verte sans honte, comme un black condé
Allons au Château-Rouge ou au château d'eau,
Acheter quelques pots de peintures,
Fond de teint, teinture, pinceau , Picasso
Et quelques cheveux si beaux et si longs
Que les gens croiront qu'ils ont poussés sur ta propre tête
Oui car il me te faut toi, de ce soir jusqu'au matin
Allons ne pleure pas de joie jolie,
Regarde ton mascara, tache mes escarpins
J'aime les femmes même les pas belles
Sauf quand je ne les aime pas
Ce que je cite en a cappella
Ainsi je me tut car mon talent m'étouffe
Ainsi du final je ponctue ma tirade
Avant qu'on me la pirate

 

Mensongeur
(Oxmo Puccino - K-Reen / E. Sean - DJ Mars)

Eh c'est Ox a.k.a. Love
Pauvre tâche faut 3 couplets pour empocher
l'cash, ta go, tes potes, ta caisse, tes sapes
On te laisse les gosses pour le week-end on va à Puerto Rico
On prendra le tram pour aller manger des frites
Évite ton gars et tout le tralala des drames
Barman, Coca-cola pour la go au bras du black mafioso
même tes mèches Pony me charment
Et jamais tu n'echapperas a l'opéra
J'suis le black Pavarotti, black Barry White
Et pas de carotte quand j'te parle a oit' baby

Refrain :
Oxmo Puccino, tu veux mon body
Et t'as trop menti, stoppe ta mytho

C'est pas de ma faute si j'suis une superstar
squatte les grands restos sans costard
Au billboard mes rimes y niquent tout
5 oscars, pas les conneries sorties qui font goleri
la go qui me fout la gaule, elle fait cocorico au lit
et encore je reste poli move your body
Jure j'suis le gus qui restera chaste
Jusqu'à ce que tes frusques s'effacent ces eins ses fesses
C'est trop sexe j'exige mes droits dessus
T'es ma lady...

Refrain

Ton gars est p't'ête beau mais il a pas fric
C'est pas Oxmo et il est tricard à Châtelet
Nous deux jaccuzzi cognac et bougies
Un bûcheron coupera du bois pour la cheminée minée
Tu m'appelleras titi toi mon gros minet
Mon kiki sera pour ton gros minou minou
Appelle cookies, ton palmito, pepito, michoko
Maintenant tu veux me croquer alors je file
J'ai trop de style j'suis fêlé rime Rockfeller
Je suis minarminard en plus criminaminal

Refrain

De toute façon, j'ai trop de meufs, j'ai pas besoin de tous
T'es là chaque samedi, ma copine me l'a dit
Normal, elle rève de moi tout comme toi demain soir
A croire que tu ne dors jamais, jamais
C'est de ta faute t'es le Freddy Kruger féminin
Carte de crédit usée sans fric
Peut-être mais demain je serai tellement riche
que tu m'appeleras bibiche.

Refrain


La lettre (tant de choses à dire)
(Oxmo Puccino - Freeman / E. Sean - DJ Mars)

Personne n'aurait un stylo ?
Mais non c'est pas pour un numéro de go, c'est pour mon P... merci.
"Salut ça fait deux éternités que j'attends mon permis de visite
Paraît que tu pompes parait que t'es devenu balèse et barbu
Depuis le temps qu'on s'est pas revus 24 mardi
(excuse moi j'ai fait une rature, virgule).
Moi ? Toujours gros, "le mauvais dossier de chez Weight Watchers",
ouais c'est ça qu'ils me disent et dis à Momo
qu'son fils marche à quatre pattes,
plus vite que son merco sièges cuir crème
et y'a tous les potes qui te saluent
Chaque soir ton père allume un cierge
Patou chauffe toujours son shit dans l'alu
T'as manqué à tes frères à l'enterrement de ta mère des larmes amères
La mort ne dort que pour la haine ça se voit que t'est pas ici mon pote,
Même si je t'écris si peu tu sais que tu nous manques

Refrain :
J'avais tant de choses à dire mais y'a plus rien
Seul le manque intervient, l'encre coule en vain
Et pas que ça, tu sais de quoi je parle frérot
Je pense à toi même sans mon stylo

Je viens de signer pour un album, changer de guigne,
Meilleure ma vie ? J'ignore mais j'aurai plus de billes.
Le petit Georges pousse vite joue encore les fous
Racle sa gorge quand il parle et la remplit de bière et de shit
fiers ces petits causent même de meurtre
Trop d'oseille pour ces p'tits sans l'sou mais plein d'guns
Je vais pas tergiverser sur tes actes
Je sais ce que c'est que la soif de succès
Être riche comme Elvis Presley rêver de vie d'biz
Et ses excès les filles mais faut vite piger qu'un jour (points de suspensions)
Des rumeurs courent sur ta date de sortie
Les cons qui ont des sous craignent ton retour comme une tumeur
Mon téléphone est sur écoute les stups ont convoqué Mars
Pour un coup de fil passé en août je peux pas tout te dire
Je sais que le juge lit les lettres (virgule) j'ai pas la tête du traître

Refrain

Mon père me dit que toute ma vie j'vais "loser"
Rajoute 30x12 jours dans l'an j'suis fauché
Je m'suis brouillé avec les autres membres du groupe
Y'en a marre de Mars Vlavo disaient-ils
T'avais raison nous étions différents
Nos buts déviaient disputes pour des millions qui n'existaient pas
Il ne reste que Pit et moi les gens nous donnent perdants,
m'en fous, hein, que tu m'soutiens tout comme Tios et Keusti
la téci cotise afin de payer le meilleur avocat
Merde j't'avoue que ta chérie s'est trouvé un autre mari
Ma lettre, lis-la lors des promenades lorsque tu longes les murs,
à la cantine quand tu manges puis plie-la
J'ai l'espoir que les choses changent,
Et pense à ton gosse et à ta famille voilà l'enjeu

A tout ceux qui vivent du biz de shit
A ceux qui en guise de nom, n'ont que des chiffres.
A ceux qui chiffrent en banque sans buter le type
A ceux dont la vie tombe sans parachute"

Refrain

La loi du point final
(Oxmo Puccino - Lino / E. Sean - DJ Mars)

Ma vie est ponctuée de faits marquants
Mal et peut-être bon, peu d'regrets
Quoi ? étonné que j'parle comme ça à l'age que j'ai ?
Fais chier d'errer en chien, l'air de rien, on s'laisserait rêver
De pouvoir y mettre un terme un point final à tout c'qui merde
Faut qu'ça cesse toutes ces agressions d'keufs
Les yeux des gens d'la Jet Set me jugent du faciès jusqu'aux chaussettes
Je sais qu'Dieu m'en veut de t'avoir haï
Au point d' souhaiter la mort de tous les gens que t'aimes et de t'laisser en vie
Mais fallait y penser avant d'faire mal
Mettre un point final à toutes ces crasses gratuites et crimina-minal
Faut surtout pas qu'les frères cessent de s'pointer finalement
puisqu' il faut qu'il n'en reste qu'un pour qu'une race soit en paix
Qu'les parents cessent de crier sur leur fils qui ramène pas le succès fiscal tôt
L'an 2000 c'est pas les sixties, ta vie un livre sans virgule
car faut pas s'priver sachant qu'chaque chose à un point final
J'raconterai

Refrain :
J'compte plus les nuits où j'ai rêvé d'cesser une vie
des fois où dans l'fond j'me demande c'que j'fou
C'est parce qu'on dit qu'ça va s'arranger qu'on reste ici,
car c'est la loi du point final qui nous tient d'bout.

La vie est belle comme une pin-up, une pipe,
Un strip-tease dans un peep-show
Vise les mauvais trip c'est chaud, demande pourquoi mes types tisent
du pur son d'vermine sur la FM
c'est rare comme trouver des couilles dans l'slip des élus FN
J'suis vulgaire comme les ruelles sont cruelles
Et c'est cette putain d'époque qui change les Marc Dutrou en père noël,
une brève nouvelle du front ici c'est marche ou crève
Parler d'trève c'est comique comme des putes qui font la grève
C'est grave mon glaive grave l'écorce, j'brave le danger Borsalino bicrave
La rime écorche le jeu, l'étranger en bave
Faut qu'ça s'arrête, mettre la charrette avant les bœufs
D'la caille dans ma barrette, d'la paille dans ma beuh,
Peu importe les moyens si Dieu le veut, à cramer les pieux
Sur les yeux d'ma mère, y a rien qu'des païens
Dieu doyen me garde j'ai fini, voyou sur mes gardes,
flingues contre cailloux ça barde j'suis sous la merde à 100 milieux

Refrain

Arrête de m'saouler sur la couleur de ma shoes ou de ma peau,
non y'a pas d'pourquoi cette parano faut qu't'arrêtes c'est tout
Faut qu'tu saches que mon foutu slash est ma sécu
Si la merde avait une valeur, mes négros naîtraient sans trou du cul
Faut qu'j'mette un point final à ce lien avec cette femelle
qui n'fait qu'pomper mon fric et m'séparer d'ma clique
Faut qu'nos mères stoppent de bosser dur,
chialer les procédures qu'anullent la vie d'un fils nul à l 'école
Ouais faut qu'j't'explique, faut qu'ça cesse le clic clic du glock d'ma teck'
Mon block blesse j'flippe même de foutre ma fouf en glauque laisse
Faudrait qu'on cesse tous d'croire qu'la vie c'est les boîtes, belles westons
Les Aston Martin, les beaux pulls et les belles putes
Cesse de glander, d'attendre le messie, scander qu'ici c'est mort
demander d'l'aide le cul sur un banc à la téci
Cesse de glander, d'attendre le messie, scander qu'ici c'est mort
demander d'l'aide le cul sur un banc à la téci
Merde arrête de m'pomper mec, gare aux coups d'pompes secs
On paye toujours quand on cherche à tromper ou cirer les pompes
Usuels suspect, empilés pis au point, normal, et puis ma clique
Lino plus Oxmo Puccino, la loi du point final.

Mourir 1000 fois
(Oxmo Puccino / E. Sean - DJ Mars)

J'ai peur de la mort, je le sais
Je l'ai vue épeler mon nom appeler des amis
jamais je les ai revus j'ai peur qu'sans moi
La vie suive on cours qu'un autre con touche ma thune
Que ma fouf' change de pine
Et qu'une quelconque loque me copie
Que mes potes m'oublient qu'à chaque fois que ma mère
Ouvre les yeux ses larmes aient doublé
Ne pas voir son gosse pousser, frotter son dos quand il tousse,
Toucher d'autres foufs que ta meuf
Si demain le pire arrivait
Prends ce texte tel un testament
Pas de biens à partager
Sauf mes sentiments nos soucis ne sont pas les mêmes, fiston
Ne mélangeons pas nos pensées
J'pense qu'on sera jamais amis

Refrain :
C'est l'existence et ses châtiments
L'amour des proches est d'or
J'ai mouru 1000 fois
Quand Dieu les rappelait à l'ordre
Profites-en encore tant que t'as le temps
Nos vies se raccourcissent
Chaque jour écoute le compte à rebours

Pour mourir y'a 1000 façons peu le choisissent
La faucheuse n'oublie personne ni toi ni moi jamais oisive
J'en passe des façons de s'casser d'la téci
Des potes qui se disloquent en caisse des se laissant suicider
Tant d'vies perdues Dans le triangle love des bermudes
Un type une fille dénudés et tu viens tu vois te fâches
En tue un Le rouge coule un bougre au sol l'autre en taule,
Drôle de vie dire que tout ça part de l'amour
On dit perds pas l'espoir faire quoi quand un sale faire-part
Dit que ton père part d'un cancer
De toute façon c'est ça ou autre chose
Il y a mille façons d'être soustrait
De laisser les joues arrosées

Refrain :
C'est l'existence et ses châtiments
L'amour des proches est d'or
J'ai mouru 1000 fois
Quand Dieu les rappelait à l'ordre
Profites-en encore tant que t'as le temps
Nos vies se raccourcissent
Chaque jour écoute le compte à rebours

Ceux que tu aimes vraiment
Tiens-les tel une poignée de sable
Pendant la tempête n'écarte jamais les doigts
Ou toute ta vie tu le regretteras amèrement
Et ceux qui t'aiment, adore-les avant la housse car les regrets
Ne servent à rien arrivés dans l'au-delà
Aimer ses amis sans baliser croire que la vie est longue
Jusqu'à réaliser l'erreur lors d'une chère fin de vie
Le pire dans la perte c'est pas l'être aimé
Mais le temps de se consoler car quand on meurt
C'est pour si longtemps ce qui est à craindre
C'est qu'à force que tes proches se taillent à la morgue
Tu finis par être plus mort qu'eux
Vu qu'à chaque fois qu'on perd quelqu'un de cher
On meurt aussi un peu facile d'écrire mourir mille fois

Refrain

 

Site créé et géré par Miles - Contact

accueil | albums | lyrics | goodies | liens
© mileskabal.free.fr - 2017
Valid XHTML 1.0 Strict